Êtes-vous une poule mouillée ou un coq ? Osez-vous vous affirmer.


par Patrick Leroux, expert en motivation et conférencier.Aéroport de Bathurst au Nouveau-Brunswick, 25 minutes avant le départ de mon vol pour Montréal. La petite salle située après la sécurité est pleine de monde. Je dois même m’asseoir sur un banc réservé aux handicapés puisque toutes les autres places sont occupées.

Un homme dans la mi-quarantaine, avec une petite bedaine et presque chauve, parle avec son portable. Il parle d’affaires avec des collègues de travail. Le problème est qu’il parle très fort et qu’il ne se soucie pas le moins du monde des 30 autres personnes qui attendent calmement d’embarquer dans l’avion.

Il fait son petit  » boss  » et il donne ses ordres :  » Non, non ne fais pas ça, fais ça à  la place, on va faire sauver de 15 à  20 000$ à  la compagnie, etc, etc.  » Cet homme avait un comportement vraiment irrespectueux envers les autres passagers. Il agissait comme si personne d’autre était dans la salle. Je me suis retourné plusieurs fois pour lui faire un regard qui voulait dire :  » Parle moins fort, tu déranges tout le monde ! « , mais mon regard et celui des autres passagers ne semblaient pas du tout l’intimider.

Étant comme je suis, un petit rouge (voir mon livre sur les 4 styles de personnalité), j’ai décidé de faire mon coq et lui dire ma façon de penser :  » Excusez-moi monsieur, vous devez être une personne très importante, n’est-ce pas ?  »  » Que veux-tu dire par là  ?  »  » Vous semblez avoir plusieurs choses importantes et urgentes à  régler, vous parlez très fort et vous ne semblez pas vous soucier des autres personnes ici dans la pièce. « 

Je ne me rappelle pas exactement ce que le monsieur m’a dit, mais disons qu’il m’a en quelque sorte, envoyé promener… Mais heureusement, mon intervention a fonctionnée et le monsieur en question a cessé de faire des appels avec son portable au grand plaisir de tous les autres passagers qui pensaient tous comme moi, mais qui n’osaient pas s’affirmer.

Je me rappelle avoir eu cette réflexion :  » Pourquoi est-ce que les gens tolèrent ce genre de comportement dans notre société ? Le peuple canadien est-il à  ce point pacifique et non violent qu’il préfère subir la stupidité des gens plutôt que de s’exprimer lorsqu’une personne leur manque de respect ? Les gens sont-ils à  ce point des poules mouillées ?  »

Cinq minutes plus tard, la préposée nous fait signe d’embarquer dans l’avion. J’embarque en dernier comme toujours. L’homme qui me précède me regarde, lève son pouce dans les airs et il me dit doucement :  » T’as bien fait de remettre cet impoli à  sa place. «  Je souris.

J’embarque donc dans l’avion le dernier et je m’aperçois qu’il n’y a aucun siège de libre. Enfin oui, il y en a un, le mien, tout juste à  côté de, devinez qui ? Hé oui, à  côté du monsieur avec qui je venais d’avoir une prise de bec !

En ce moment, je suis certain que vous vous demandez comment s’est déroulé le vol de deux heures entre Bathurst et Montréal ? Vous savez ce que ça fait deux coqs dans la même basse-cour ? Disons qu’il y a eu beaucoup de turbulence durant le vol, mais surtout, beaucoup de silence ! Tous les deux, on a évité que nos regards se croisent. Par chance, le monsieur en question a écrit sur son BlackBerry pendant 10 minutes et il a dormi presque tout le reste du vol.

Et vous, comment auriez-vous réagi face à  une telle situation ? Auriez-vous osé vous affirmer ou auriez-vous plutôt toléré ce genre de comportement ? Êtes-vous une poule mouillée ou un coq ? De grâce, la prochaine fois que vous serez confronté à  ce genre de situation et qu’une personne vous manquera de respect, mettez vos culottes comme disait ma grand-mère, et osez vous affirmer !

________________________________________________________

Informez-vous sur les prochains séminaires et les prochaines conférences de Patrick Leroux, CSP, conférencier en motivation et en clés du succès.

Je veux recevoir le Bulletin du succès de Patrick Leroux CSP, expert en motivation.

© 2007 – Conférences et séminaires Patrick Leroux inc. Tous droits réservés, reproduction strictement interdite sans autorisation de l’auteur.

Mots-clés : , , , ,