La formation continue : un raccourci vers le succès


La semaine dernière une femme me contacte par courriel. Elle désire assister à  mon séminaire publique sur la vente gratuitement puisque son employeur, dont je tairais le nom, n’avait pas de budget pour ça ! Je lui ai suggéré d’investir elle-même le montant de la formation, mais elle prétextait qu’elle n’avait pas les moyens. Voici le conseil que je lui ai donné.

Ultimement, VOUS êtes responsable de votre formation et non votre employeur. Tant mieux si votre employeur paye vos formations, mais s’il ne le fait pas, je vous suggère d’investir dans vous-même. Oui la formation coûte cher parfois je vous l’accorde, mais avez-vous pensé au coût de l’ignorance ?

Peu importe vos revenus actuels, mon conseil est de prendre 3% de ce montant et de l’investir dans vous-même. C’est-à -dire que si vos revenus sont de 50 000$ par année, votre budget de développement personnel devrait être d’au moins 1 500$ par année. Si vous gagnez 100 000$ par année, votre budget devrait être d’au moins 3 000$ par année, etc.

Assistez à  toutes les conférences, les séminaires et téléséminaires que vous pouvez afin d’améliorer vos compétences. Achetez des livres, des ebooks, des CDs et des DVDs de formation : ce sont des décennies de sagesse condensées en quelques heures. Embauchez un ou des coachs pour vous aider à  atteindre vos objectifs personnels et professionnels.

À quels résultats devriez-vous vous attendre ? Si vous appliquez les idées apprises, vos revenus devraient croître d’environ 30% par année. Oui, vous avez bien lu, environ 30% par année ! Et même si vous n’arriviez qu’à  24% de croissance, vous ne seriez quand même pas trop déçue, n’est-ce pas ? Vos revenus personnels dépasseront rarement votre développement personnel. La règle est simple : pour gagner plus, vous devez apprendre plus. Avant de récolter, vous devez semer.

J’espère sincèrement que vous ne faites pas partie des deux tiers des Québécois qui achètent des billets de loterie à  chaque semaine. Ces derniers veulent récolter sans semer. C’est pourtant contre la loi naturelle des choses. Plutôt que d’espérer gagner le gros lot passivement, ils devaient réaliser qu’ils sont le gros lot.

J’applique ce concept  » d’investir en soi  » à  ma propre vie depuis quelques années déjà  et les résultats sont tout simplement spectaculaires. Ma petite entreprise est passée d’une seule source de revenu à  onze. Lors de mes formations et séances de coaching, j’ai même appris à  faire de l’argent pendant que je dors et je dois avouer que j’adore ce concept !

Le week-end dernier par exemple (1 au 3 mai 2009) j’ai assisté à  un séminaire pour conférenciers professionnels à  Minneapolis. Le séminaire s’intitulait “ CSP/CPAE Summit – The Million Idea Week-End”. Le nombre de participants était limité à  60 conférenciers professionnels, tous des CSP et CPAE (désignations professionnelles). Mon investissement pour ces trois jours, incluant l’avion, l’hôtel, les repas et mes frais d’inscription à  l’événement, était d’environ 2 500$. Je considère ce montant ridicule par rapport aux idées que j’y ai apprises et qui feront grandir mon entreprise.

Au mois de décembre dernier, j’étais à  Toronto pour un événement similaire. Du 18 au 21 juillet 2009 j’assisterai à  un autre congrès à  Phoenix en Arizona et encore un autre congrès du 6 au 8 décembre 2009 à  Calgary. Cela est sans compter toutes les conférences et séminaires de formation auxquels j’assiste localement.

Et vous, combien d’argent avez-vous investi en vous-même dans la dernière année ?

On peut facilement prédire le succès d’un individu en observant sa façon de s’occuper lors de ses temps libres. Les gagnants ne laissent pas le développement de leur potentiel à  la chance ou au bon vouloir de leurs patrons. Il s’agit de VOTRE responsabilité. La formation continue est un raccourci vers le succès et constitue votre tremplin vers la réussite.

© 2009 – Conférences et séminaires Patrick Leroux inc. Tous droits réservés, reproduction strictement interdite sans autorisation de l’auteur.

Mots-clés : , , , ,