Le monde change et vous ?


Avez-vous peur du changement? Êtes-vous du genre à  résister lorsqu’on vous présente une nouvelle idée, un nouveau projet ou une nouvelle façon de faire? Êtes-vous prisonnier de vos croyances et paradigmes?

Il y a 25 ans, la stabilité était la règle et le changement l’exception. Aujourd’hui, le changement est devenu la règle, et la stabilité l’exception. Voici d’ailleurs quelques changements survenus dans les 25 dernières années :

  • Caillou et Cornemuse ont remplacé Passe Partout et Goldorak dans le cÅ“ur des enfants ;
  • Les premiers ordinateurs et téléphones cellulaires étaient lourds, encombrants, dispendieux et lents. On traîne maintenant nos ordinateurs et portables, qui sont petits, ultrarapides et abordables, dans le creux de notre main ;
  • iTunes et les podcast ont remplacé les 8-track, les cassettes et les disques compacts ;
  • Avant, nous devions absolument faire développer nos films pour voir nos photos ;
  • Les consoles Atari et Nintendo ont été remplacées par X-Box et PlayStation ;
  • Avant, les églises étaient pleines et maintenant elles sont vides ;
  • Nous écoutions les sports à  Télé Métropole alors que maintenant nous les écoutons à  RDS ou TSN ;
  • Les gens chantent maintenant du Simple Plan plutôt que du René Simard ;
  • Avant, Dominique Michel et Gilles Latulipe nous faisaient rire et maintenant c’est plutôt Louis-José Houde et Rachid Badouri ;
  • J’étais personnellement un fan des Nordiques de Québec et maintenant des Alouettes de Montréal ;
  • Avant, les gens allaient au théâtre ou au ciné-parc et maintenant ils écoutent des films comme Avatar au cinéma en 3D dans des salles de cinéma ultramodernes ;
  • Le Forum de Montréal est devenu le Centre Bell et la nouvelle vedette des Canadiens s’appelle Mike Cammalleri et non Guy Lafleur ; et
  • Quand j’étais petit, Michael Jackson était noir et lorsqu’il est mort l’an passé (2009), il était devenu blanc !

Imaginez ce que ça sera dans 25 ans! En fait, tout dans la vie change. Alors, pourquoi résistez-vous tant au changement?

Pourquoi êtes-vous tant attaché à  votre sécurité et au connu? Pourquoi ne pas changer vos vieilles méthodes de travail et oser embrasser une technologie nouvelle? Pourquoi n’avez-vous pas le courage de quitter cet emploi qui ne vous procure plus aucun sentiment de satisfaction? Pourquoi ne pas mettre un terme à  cette relation qui vous empoisonne la vie?

Pourquoi ne pas changer vos habitudes alimentaires afin d’avoir plus d’énergie et de vitalité? Pourquoi ne pas oser changer votre environnement en déménageant dans une nouvelle ville ou dans un nouveau quartier? Pourquoi ne pas essayer un nouveau sport ou un nouveau loisir cette année? Pourquoi ne pas écouter de la musique et d’autres types de chanteurs et chanteuses qu’à  l’habitude?

Ne soyez pas comme ces entreprises qui n’ont pas osé évoluer, se renouveler et s’adapter aux changements et qui ont depuis longtemps disparu. Vous rappelez-vous des magasins Distribution aux consommateurs et Aventure électronique? Vous rappelez-vous les restaurants Marie-Antoinette et Red Lobster? Vous rappelez-vous des compagnies aériennes Nationair et Canadian?

Remarquez que dans la nature, ce sont les arbres les plus rigides qui craquent le plus facilement, tandis que les bambous et les saules pleureurs par exemple survivent en se pliant aux vents. Pour les organisations et les employés qui y travaillent, la seule sécurité qui existe est leur habileté à  s’adapter aux changements.

Rappelez-vous qu’il n’y a rien de constant dans la vie sauf le changement. Et que si vous ne changez pas, vous ne grandissez pas. Et que si vous ne grandissez pas vraiment, vous ne vivez pas vraiment. N’ayez pas peur et ne résistez pas au changement, embrassez-le.

P.S. Mon rêve est d’inspirer 1 000 000 de personnes à  tous les lundi matins. Merci de contribuer à  mon rêve en invitant vos parents, vos amis, vos employés et associés à  s’abonner gratuitement au Bulletin du Succès.

© 2010 – Conférences et séminaires Patrick Leroux inc. Tous droits réservés, reproduction strictement interdite sans autorisation de l’auteur.

Mots-clés : , , , ,