Comment donner et recevoir des critiques


Êtes-vous ou connaissez-vous des personnes qui sont critiques, chialeuses, plaignardes et rabat-joies? Vous savez ce genre de personne qui ne peut pas apprécier la musique de Tchaà¯kovski parce qu’elle a de la difficulté à  prononcer son nom et qu’elle n’est pas capable de l’épeler sans fautes!

Je suis certain que vous connaissez ce genre d’individus. Il peut s’agir d’un prospect, d’un client, d’un collègue, d’un patron, d’un ami ou même d’un conjoint.

Comment vous sentez-vous en leur présence? Êtes-vous détendu ou stressé? Avez-vous l’esprit tranquille ou avez-vous plutôt constamment l’impression de marcher sur des oeufs?

Je ne parle pas ici de gens qui vous font des critiques justifiées qui vous permettent de progresser en tant que personne. Je vous parle ici de gens qui n’aiment critiquer que pour critiquer. De gens qui essaient de se rehausser en rabaissant les autres. De gens qui jugent constamment les autres, qui ont des opinions bien arrêtées et qui ne se gênent pas pour les partager.

Ces personnes sont généralement mal dans leur peau et elles s’arrangent pour que les gens autour d’eux le soient également. Physiquement, elles sont facilement identifiables. Elles ont des plis sur le front, leur visage est crispé, leurs lèvres sont généralement serrées et elles ont l’air plus vieilles que leur âge. Ces personnes sont souvent très malheureuses et ont bien peu de vrais amis.

Évidemment, je vous suggère de fuir ces personnes et de ne pas leur porter trop d’attention. Leurs critiques ne devraient pas vous affecter puisque leur niveau de crédibilité est à  son minimum. Mais comment réagir lorsque la critique vient d’une personne que l’on admire et respecte?

Comment recevoir des critiques sans pleurer

Si l’on vous critique de temps en temps, ne vous en faites pas outre mesure. Des critiques justifiées sont toujours les bienvenues, car elles permettent de s’améliorer. J’aime d’ailleurs cette citation :  » Soyez heureux d’être critiqué, car c’est la preuve que vous accomplissez quelque chose d’important et de méritoire. « 

Au contraire, si vous ne recevez jamais de critique, posez-vous de sérieuses questions, car oui vous pouvez effectivement échapper à  la critique en ne disant rien, en ne faisant rien, ou en n’étant rien!

La règle, lorsque vous recevez des critiques, et elle n’est pas facile à  appliquer croyez-moi, est de ne pas réagir immédiatement. Laissez passer quelques heures ou encore mieux quelques jours avant de répondre à  l’autre personne. Remerciez l’autre personne de son honnêteté et dites-lui que vous allez penser à  tout ça à  tête reposée.

Suite à  une critique, votre ego est blessé et il cherche à  se défendre et à  se protéger et c’est tout à  fait normal, sauf qu’en réagissant sous le coup de l’émotion, des paroles blessantes peuvent parfois sortir de votre bouche et aliéner des relations à  jamais.

Comment donner une critique sans se faire détester

Idéalement, vous ne devriez jamais faire une critique à  une autre personne à  moins qu’elle ne soit sollicitée. Toutefois, par respect pour vous-même et pour l’harmonie de votre équipe ou votre famille, il y a des comportements que l’on ne peut pas passer sous silence. De plus, la réalité est que bien peu de personnes vous diront :  » J’aimerais ça que tu me critiques. « 

Si possible, ne formulez jamais une critique à  chaud, sous le coup d’une émotion, d’une contrariété ou d’une déception. De même, ne critiquez qu’un seul élément à  la fois. Si vous accablez votre interlocuteur de reproches, il va se dresser contre vous et son attitude sera très négative et fermée.

Lors d’une rencontre en personne (jamais par courriel), dites-lui d’abord pourquoi vous la respectez comme personne. Demandez-lui ensuite la permission de lui faire une suggestion (critique constructive) pour son bien. Dites-lui que vous le faites, car vous désirez maintenir votre relation. Ensuite, racontez-lui une fois où vous vous êtes fait critiquer vous-même, que vous aviez trouviez ça difficile sur le coup, mais que par la suite votre vie s’est améliorée pour le mieux (vous vous mettez ainsi à  son niveau).

Dites-lui ensuite, poliment, sans hausser le ton et sans aucune attaque personnelle, ce que vous avez à  lui dire sous la forme d’une suggestion. Terminez enfin la rencontre sur une note positive et complimentez sincèrement la personne sur une de ses forces. En terminant par un point positif, vous évitez de laisser un ressentiment négatif s’installer.

Si vous êtes vous-même critiqueur, chialeur, plaignard, rabat-joie et avez tendance à  trop dire aux autres votre façon de penser, rappelez-vous en terminant que les esprits médiocres condamnent d’ordinaire tout ce qui passe à  leur portée alors que les grands esprits cherchent plutôt à  complimenter les autres pour leurs bons coups.

P.S. Mon rêve est d’inspirer 1 000 000 de personnes à  tous les lundi matins. Merci de contribuer à  mon rêve en invitant vos parents, vos amis, vos employés et associés à  s’abonner gratuitement au Bulletin du Succès.

© 2010 – Conférences et séminaires Patrick Leroux inc. Tous droits réservés, reproduction strictement interdite sans autorisation de l’auteur.

Mots-clés : , , , , , , , ,