Le perdant abandonne, le gagnant se cramponne


Août 2010, lac Memphrémagog au Québec. Je suis à  la pêche avec mon ami Michel qui est un maniaque de ce loisir. Il possède un bateau incroyable avec trois moteurs soit un 90 forces, un 8 forces et même un moteur électrique. Le coffre à  pêche de Michel, avec tous ses appâts, ferait rougir de jalousie n’importe quel pêcheur professionnel.

Lors de la première journée, après environ 4 heures de pêche et malgré le fait que nous ayons essayé à  trois endroits différents, nous n’avons pris aucun poisson. J’étais extrêmement déçu, mais par chance, j’avais apporté quelques bières.

Après deux heures de pêche lors de notre deuxième journée et après avoir essayé à  deux endroits différents, aucun poisson non plus. Moi qui ne suis pas particulièrement un amateur de pêche, je commençais à  avoir hâte de rentrer au chalet.

Nous avons donc essayé à  un troisième endroit et cette fois, BANG! L’heure qui a suivi fut des plus extraordinaire. Nous avons pris 15 poissons en un peu plus d’une heure. Un brochet, deux magnifiques achigans et douze perchaudes. Sans compter les 7-8 poissons qui ont mordu et que nous avons échappés. Ce fut de loin la meilleure partie de pêche de ma vie! Pourtant, nous n’avions pas changé notre façon de pêcher, nous avons seulement été persévérants.

Le lendemain, j’avais hâte de retourner pêcher. Moi qui ne suis pas un lève-tôt, j’étais debout à  6 h du matin! Nous sommes donc retournés au même endroit et encore une fois ce fut un très grand succès avec 22 poissons en 90 minutes!

De retour au chalet, mon ami Michel, m’a dit :  » Tu sais Patrick, le succès dans la vie et la pêche ont beaucoup en commun. Dans la vie, parfois on veut quelque chose, on a des buts et des rêves et on ne les atteint pas immédiatement, ni même du premier, du deuxième ou même du troisième coup.

Face à  l’adversité ou à  un manque de résultats immédiats, le perdant abandonne et le gagnant se cramponne. Quand tu y penses, une seule personne peut nous arrêter dans la vie et cette personne est nous-même. Dans la vie, tout comme à  la pêche, si on n’abandonne pas, si on persévère, si on est patient dans l’atteinte de nos buts et de nos rêves, nous sommes parfois récompensés au-delà  de nos espérances.  » Tout vient toujours à  point à  celui qui sait attendre. « 

Et mon ami Mike de rajouter :  » Dans mon cas, lorsque je vais à  la pêche, la persévérance, ce n’est pas de pêcher jusqu’à  ce qu’il n’y ait plus de poissons, la persévérance c’est de pêcher jusqu’à  ce qu’il n’y ait plus d’eau! « 

Avez-vous parfois tendance à  être trop pressé et à  abandonner trop rapidement vos objectifs?

Votre actif le plus grand pourrait être de persévérer plus longtemps que vos concurrents.

P.S. Mon rêve est d’inspirer 1 000 000 de personnes à  tous les lundi matins. Merci de contribuer à  mon rêve en invitant vos parents, vos amis, vos employés et associés à  s’abonner gratuitement au Bulletin du Succès.

© 2010 – Conférences et séminaires Patrick Leroux inc. Tous droits réservés, reproduction strictement interdite sans autorisation de l’auteur.

Mots-clés : , , , , , , , , , ,