N'ouvrez pas votre parapluie avant que la pluie ne tombe


Jeudi soir, il est 19h30. Comme d’habitude après le bain, le pipi et après avoir brossé ses dents, je vais border ma petite fille Jade qui a presque 2 ans et demi. Comme à  l’habitude, je lui raconte la même histoire à  deux reprises, je l’embrasse tendrement et je lui dis :  » Bonne nuit mon amour. Je t’aime. «  Et comme d’habitude Jade me répond :  » Bonne nuit papa. Je t’aime. «  Ces simples mots provenant de ma fille sont magiques et ils me font toujours oublier tous les problèmes que j’ai pu avoir dans la journée.

Je quitte alors sa chambre et je vais rejoindre ma copine dans notre chambre. Nous sommes étendus sur le lit et nous nous racontons notre journée, nos projets de fin de semaine et, bien sûr, nous parlons de nos deux princesses. Nous parlons d’abord de Kim notre bébé qui a 13 mois de moins que Jade. On trouve qu’elle grandit si rapidement. On parle ensuite de Jade. On trouve qu’elle est très vite pour son âge. Au même moment qu’on dit ça, on entend dans le  » Baby Minder  » de Jade :  » Ha. Ha. Ha. Ha. « 

Je me lève dans le lit, je regarde ma copine et je lui dis :  » Ai-je bien entendu? Penses-tu la même chose que moi? «  Elle me regarde et elle ne peut pas se retenir de rire. Je lui dis :  » Chut, chut arrête. Écoute, écoute. «  Et on entend encore Jade faire :  » Ha. Ha. Ha. Ha «  Cette fois, on part à  rire tous les deux.

Je dis à  ma copine :  » Je sais qu’elle est vite pour son âge, mais il me semble que deux ans c’est un peu jeune pour se caresser et se donner du plaisir! «  Dans ma tête, je me dis même :  » Je ne veux pas que ma fille soit la nymphomane de la rue et qu’elle commence à  jouer au docteur avec les petits voisins à  l’âge de 2 ans quand même ! «  Je dis à  ma copine :  » Devrions-nous intervenir ou bien la laisser faire? C’est naturel après tout. « 

Ma copine verse des larmes tellement elle rit. On entend encore notre petite Jade faire :  » Ha. Ha. Ha. Ha.  » Elle me dit que c’est bien possible que Jade s’adonne déjà  à  des plaisirs solitaires puisque l’autre jour elle lui a dit en riant, avec sa main à  l’entrejambe, que ça la chatouillait.

Après environ 5 minutes, Jade arrête enfin de faire ses bruits. Je regarde ma copine et je lui dis :  » Au moins, elle n’a pas eu d’orgasme! « 

La porte de sa chambre s’ouvre aussitôt et Jade vient nous rejoindre. Elle entre dans notre chambre et elle dit à  ma copine, toute fière d’elle :  » Regarde maman, j’ai réussi à  mettre un bas toute seule, mais je ne suis pas capable de mettre l’autre. Peux-tu m’aider s’il vous plaît? « 

Ma copine et moi on se regarde et on éclate de rire encore une fois.  » Ha c’est ça que tu faisais ma poulette depuis 5 minutes! « 

Et vous, combien de fois avez-vous imaginé des choses ou des situations pires qu’elles ne l’étaient en réalité? Combien de fois vous êtes-vous fait du sang de cochon pour rien pour finalement réaliser qu’il n’y avait pas de quoi s’en faire?

Parfois, les apparences sont vraiment trompeuses comme dans le cas de ma fille. Faites donc attention pour ne pas juger trop rapidement et ne pas vous fier toujours à  votre première impression. Vous pourriez réagir de la mauvaise façon ou prendre de bien mauvaises décisions.

Un sage a déjà  dit que nos inquiétudes et nos craintes ne sont qu’une bien mauvaise utilisation de notre imagination et je crois qu’il avait bien raison.

À compter d’aujourd’hui, je vais tenter de ne pas sauter trop hâtivement aux conclusions. Je vais tenter de juger moins rapidement et je vais finalement tenter de ne plus m’en faire pour rien. Je tenterai de mieux contrôler mon imagination.

Après tout, il ne sert à  rien d’ouvrir son parapluie avant que la pluie ne tombe !

P.S. Mon rêve est d’inspirer 1 000 000 de personnes à  tous les lundi matins. Merci de contribuer à  mon rêve en transférant cet article à  un ami en cliquant sur le lien  » Envoyez ce courriel à  un ami  » situé complètement en bas de ce message et invitez-les à  s’inscrire gratuitement à  mon Bulletin du Succès !

© 2010 – ResultAction inc. Tous droits réservés, reproduction strictement interdite sans autorisation de l’auteur.

Mots-clés : , , , , , , , , ,