Les voleurs d'énergie


Connaissez-vous des personnes qui se plaignent constamment de leurs problèmes? Ces personnes me font penser à  des dindons! Aimez-vous ces personnes? Probablement pas. En fait, personne ne les aime et vous ne faites pas exception. J’appelle ces personnes des  » voleurs d’énergie « . Vous leur parlez moins de trois minutes et, simplement qu’à  les écouter se plaindre, vous êtes complètement vidé.

Ces personnes aiment jouer le rôle de la victime et semblent toujours avoir une attitude négative. L’hiver, il fait trop froid et l’été, il fait trop chaud. L’air est trop sec ou trop humide. Elles ne sont jamais satisfaites.

Ces gens vous disent :  » Il faut que j’aille travailler demain matin.  » Non, personne ne doit aller travailler le matin. Nous choisissons plutôt d’aller travailler. Parfois lorsque je croise une de ces personnes, j’ai le goût de dire :  » Quelqu’un barre-t-il la porte derrière vous lorsque vous entrer au travail? Tout dans la vie est une question de choix. Si vous n’êtes pas heureux dans votre travail, vous avez le choix de le quitter.

Vous connaissez la nouvelle maladie en vogue dans les organisations de nos jours? J’espère que cette maladie n’est pas encore arrivée dans votre entreprise. La nouvelle maladie de l’heure s’appelle la STAKOSE! « Stakose du gouvernement. Stakose de l’économie. Stakose des taux d’intérêt. Stakose du département de marketing. Stakose de Ben Laden! »

De grâce, cessez de vous plaindre aux autres de vos problèmes ou de vos résultats médiocres. Ne soyez pas un voleur d’énergie. De toute façon, cela ne donne absolument rien de se plaindre de vos problèmes. Pourquoi? Parce qu’ils s’éloigneront de vous et parce qu’ils s’en foutent de toute façon. C’est vrai! Selon les statistiques, 80 % des gens s’en foutent carrément lorsque ça va mal pour vous. Et l’autre 20 % eux? Ils se réjouissent de vos malheurs! Alors, aussi bien garder vos problèmes pour vous.

Avez-vous remarqué que chaque personne que vous rencontrez, soit qu’elle vous donne de l’énergie ou, soit qu’elle vous vole de l’énergie? L’inverse est aussi vrai. Lorsque vous rencontrez d’autres personnes, soit vous leur donnez de l’énergie, ou soit vous leur en volez. L’important est de laisser entrer dans votre cercle d’influence que des personnes énergisantes plutôt qu’énergivore.

Je vous suggère de faire l’exercice suivant. Faites une liste de vos fréquentations, soit les individus que vous côtoyez toutes les semaines : vos amis, vos collègues, votre conjoint ou conjointe et les membres de votre parenté. Inscrivez ensuite à  côté de leurs noms le niveau d’énergie qu’ils vous apportent de 0 à  10. Dix étant que vous êtes hyper énergisé à  leur contact et zéro étant que vous avez presque le goût de vous enlever la vie tellement ils vous prennent de l’énergie.

Peu importe vos résultats, prenez la décision de ne fréquenter à  l’avenir que les personnes qui ont des notes supérieures à  7.

Comme le mentionne un de mes auteurs préféré, Brian Tracy :  » Si vous voulez voler comme un aigle, ne vous tenez pas avec des dindons!  » Fuyez à  tout prix les voleurs d’énergie.

P.S. Mon rêve est d’inspirer 1 000 000 de personnes à  tous les lundi matins. Merci de contribuer à  mon rêve en invitant vos amis à  s’inscrire gratuitement à  mon Bulletin du Succès !

© 2010 – ResultAction inc. Tous droits réservés, reproduction strictement interdite sans autorisation de l’auteur.

Mots-clés : , , , , , , ,