Le gazon semble toujours plus vert dans la cour du voisin


Pour bien des gens, le printemps représente la saison des amours. Le soleil et la bonne humeur reviennent. Les gens se déshabillent tranquillement. Fini les tuques, les manteaux, les foulards et les gants. Les gens sortent de plus en plus à  l’extérieur, ce qui donne lieu à  de plus en plus de rencontres.

Si vous êtes présentement heureux en couple, fantastique! Continuez à  vivre comme vous le faites présentement. N’essayez pas de  » changer  » l’autre. Acceptez votre partenaire comme il ou elle est, avec ses qualités et ses défauts. Il s’agit d’ailleurs de la clef du succès pour rester longtemps ensemble.

Si par contre, votre relation de couple bat de l’aile depuis longtemps ou que vous êtes redevenu célibataires, voici trois suggestions pour vous :

1. Avant de mettre fin à  votre relation actuelle, prenez conscience que le gazon semble toujours plus vert dans la cour du voisin.

Après avoir passé la période de passion intense de votre nouvelle relation qui dure généralement de six mois à  trois ans, votre nouvelle vie de couple ne sera probablement pas meilleure que celle que vous avez actuellement. Pourquoi? Tout simplement parce que vous y serez encore et que vous risquez de répéter les mêmes erreurs qui ont mené à  la fin de votre relation précédente.

Tous les couples vivent des hauts et des bas. Malheureusement, beaucoup de gens décident de mettre fin à  leur relation trop hâtivement. Si vous n’êtes pas capable de résoudre vos différends et vos conflits maintenant, qu’est-ce qui vous fait croire que vous serez davantage capable de le faire avec une autre personne?

2. Projetez-vous dans le futur avant de prendre une décision que vous pourriez regretter plus tard.

Prenez l’exemple de Sylvie. Sylvie a toujours l’impression d’être débordée et fatiguée. En plus de son travail, elle a l’impression qu’elle s’occupe presque seule des enfants. Son mari travaille trop et il ne l’aide pas beaucoup avec les tâches domestiques. Elle songe à  le quitter.

Imaginons ce qui pourrait se passer advenant une séparation. Sylvie serait alors vraiment seule pour s’occuper de ses enfants. Ses revenus seraient moindres ce qui l’obligerait à  travailler plus ou bien à  diminuer sa qualité de vie et celle de ses enfants.

De plus, il y a fort à  parier que Sylvie ne restera pas longtemps célibataire. Elle va sûrement rencontrer un autre homme (qui aura probablement le même type de personnalité que son ex) dans les mois qui suivent et cet homme entrera dans sa vie avec ses deux ou trois enfants, son chien, sa perruche, son ex-femme ainsi que toute la belle famille de son ex-femme!

De plus, à  cause de l’école des enfants et du lieu de résidence de l’ex, il y a fort à  parier qu’elle devra éventuellement déménager dans une ville à  plusieurs kilomètres de son ex conjoint; ce qui veut dire beaucoup de déplacement chaque semaine pour l’échange des enfants et les activités parascolaires. Ouf! À ce moment-là , Sylvie aura bien raison de se sentir débordée et fatiguée. Peut-être que Sylvie se mettra même à  regretter son ancienne vie qui n’était pas si mal finalement.

3. Si vous décidez malgré tout de mettre fin à  votre relation actuelle ou si vous êtes célibataire, avant de tomber dans les bras du premier venu, faites un bilan de vos relations précédentes.

Essayez de comprendre ce qui n’a pas fonctionné. Évitez de jeter tout le blâme sur vos ex partenaires de vie. Tentez de comprendre votre responsabilité dans les échecs de vos relations précédentes. Si vous ne changez pas, il y a fort possible que vous allez reproduire les mêmes scénarios dans le futur.

À cet effet, les chiffres ne mentent pas. Les probabilités d’un 2e divorce passent de 50 % à  près de 75 % et les probabilités d’un 3e divorce approchent les 85 %! Comme vous le constatez, le problème n’est donc pas l’autre, mais vous !

En terminant, dites-vous qu’il est tout à  fait normal de se demander, surtout après une chicane ou suite à  une insatisfaction face à  vos besoins, si votre conjointe ou conjoint est vraiment le  » bon  » partenaire de vie pour vous. Mais ultimement, rappelez-vous que même si le gazon peut sembler plus vert chez le voisin, c’est rarement le cas.

Personne d’autre ne vous rendra heureux si vous ne l’êtes pas déjà . Le bonheur n’est pas quelque chose qu’on espère, mais plutôt quelque chose que l’on fabrique. Afin d’améliorer votre relation de couple actuelle ou de trouver la personne de vos rêves, le changement doit commencer par vous.

P.S. Mon rêve est d’inspirer 1 000 000 de personnes à  tous les lundi matins. Merci de contribuer à  mon rêve en invitant vos amis à  s’inscrire gratuitement à  mon Bulletin du Succès !

Patrick Leroux, CSP, entrepreneur, auteur de huit livres (best-seller) et réputé conférencier québécois, est un professionnel de l’action. Afin de vérifier sa disponibilité pour une conférence inoubliable lors de votre prochain événement vous pouvez le rejoindre au 1-888-993-8882 ou par courriel au info@patrickleroux.com.

© 2012 – ResultAction inc. Tous droits réservés, reproduction strictement interdite sans autorisation de l’auteur.

Mots-clés : , , , , , , ,