Toujours gagner la confiance des gens avant de faire vos demandes


Il y a quelques années, je monte dans un avion qui va d’Orlando à Montréal. Une maman est assise à deux sièges à côté moi avec un petit bébé garçon d’environ trois mois sur ses genoux et avec une petite fille d’environ deux ans et demi entre nous. Je dois dire que j’adore les enfants et particulièrement les bébés.

Vingt minutes après le décollage, une certaine odeur de couche pleine se fait sentir. La maman s’en rend compte rapidement et décide d’aller changer la couche de son petit garçon. Je lui dis : « Si vous voulez, je peux m’occuper de votre fille pendant que vous irez changer votre petit garçon. » Elle me répond : « Non merci, les agents de bord vont m’aider. » De toute évidence, je n’avais pas encore gagné sa confiance.

La maman revient à son siège et je décide de me présenter. « Bonjour mon nom est Patrick, et vous? » « Bonjour, je m’appelle Christine. » J’engage donc la conversation en lui posant quelques questions afin de passer le temps.

  • P : Quel est le nom de vos enfants?
  • C : Geneviève et Jonathan.
  • P : Quels jolis prénoms! Mon frère et sa copine ont également un bébé du même âge que vous. J’aime beaucoup les enfants particulièrement les bébés.
  • P : Quel était le but de votre voyage à Orlando?
  • C : Nous sommes allés à Disney World en famille.
  • P : Vous avez aimé?
  • C : Oui beaucoup merci.
  • P : Le papa ne vous accompagne pas pour le retour?
  • C : Il a dû rester à Orlando par affaires pour quelques jours.
  • P : Quel travail fait-il?
  • C : Il est consultant en informatique.
  • P : Ha oui? Je suis également consultant.
  • C : Dans quel domaine?
  • P : Je suis marchand de bonheur!
  • C : Ha oui, ça fait quoi exactement un marchand de bonheur, est-ce que ça vend de la drogue?
  • P : Hé non, j’aide les gens à être plus heureux, à faire plus d’argent en moins de temps, avec moins d’effort et surtout avec plus de plaisir! En fait, je suis expert en motivation et j’incite les gens à sortir de leur zone de confort et à passer à l’action afin de réaliser leurs buts.
  • C : Ha oui et comment vous faites ça?
  • P : En donnant des conférences et en écrivant des livres.
  • C : Très intéressant comme métier, alors vous êtes le « Anthony Robbins » du Québec.
  • P : Oui en effet, plusieurs personnes m’ont déjà dit ça et je le prends vraiment comme un compliment, car c’est un peu grâce à lui que je fais mon métier.
  • P : Et vous, quel était votre travail avant d’avoir les enfants?
  • C : Je travaillais comme acheteuse dans le domaine du vêtement.
  • P : Ha oui, la copine de mon ami Frédérick fait le même travail chez Jacob!
  • P : À quel endroit habitez-vous à Montréal?
  • C : Nous habitons dans l’ouest de l’île depuis quelques années et nous aimons beaucoup ça.
  • Etc.

Environ vingt minutes avant l’atterrissage, une autre odeur de couche pleine se fait sentir. Cette fois, c’est la petite fille. Alors qu’elle se lève pour aller changer la couche, je lui dis : « Je peux tenir votre petit garçon si vous voulez pendant que vous allez changer votre fille. » « D’accord », qu’elle me répond. Yes! J’ai donc eu la chance de tenir le beau petit Jonathan dans mes bras pendant 5 minutes!

La leçon à retenir de cette histoire? La raison pour laquelle la maman n’a pas voulu me confier sa petite fille au début du voyage c’est que je n’avais pas encore gagné sa confiance. Elle a cependant accepté que je m’occupe de son petit bébé vers la fin du voyage parce que j’avais su entrer en relation avec elle, trouver des points en commun et gagner sa confiance.

Et vous, tentez-vous parfois d’obtenir quelque chose de vos clients, de vos fournisseurs, de vos amis, de vos enfants, de votre conjoint ou conjointe trop rapidement avant même d’avoir tenté d’établir ou rétablir un lien de confiance avec ces derniers?

Si vous oeuvrez dans la vente, gagner la confiance du client est primordiale. S’il n’y a pas de confiance, il y a de la méfiance et s’il y a de la méfiance, il y aura de la résistance tout au long du processus de vente.

Si vous voulez rallier une personne à votre cause, que ce soit dans la vente ou dans la vie en général, vous devez d’abord établir un climat de confiance et la persuader que vous êtes son ami. Comment faire pour qu’une personne se sente votre ami? Établissez une relation avec elle en lui posant des questions, en l’écoutant attentivement et en trouvant des points en commun. Agissez de la sorte et vous vous ferez plus d’amis, les gens vous feront plus confiance et ils achèteront plus de vos produits, vos services et/ou de vos idées.

Vous aimeriez en savoir plus sur le sujet ? Ne manquez pas mon webinaire « Comment gagner rapidement la confiance des gens » qui sera présenté en direct le jeudi 22 novembre. Cliquez ici pour en savoir plus.

P.S. Mon rêve ultime est d’inspirer plus de 1 000 000 de personnes à  tous les lundi matins. Merci de contribuer à  mon rêve en invitant vos amis à  s’inscrire gratuitement à  mon Bulletin du Succès !

Patrick Leroux CSP, entrepreneur, auteur de neuf (9) best-sellers et réputé conférencier de calibre international est un expert en motivation, performance et profitabilité. Afin de vérifier sa disponibilité pour une conférence inoubliable lors de votre prochain événement vous pouvez le rejoindre au 1-888-993-8882 ou par courriel au patrick@patrickleroux.com.

© 2012 – ResultAction inc. Tous droits réservés, reproduction strictement interdite sans autorisation de l’auteur.

Mots-clés : , , , , , , ,