8 techniques de négociation qui vous feront gagner ou épargner beaucoup d’argent


Car Salesman and a CustomerVous ne ferez jamais autant d’argent qu’en négociation. Les techniques énumérées ci-dessous sont applicables, peu importe l’ampleur de votre négociation. Que vous ayez à négocier une augmentation de salaire, une convention collective, un divorce, l’achat ou la vente de votre voiture, de votre maison ou de produits et services de tout genre, voici quelques techniques de négociation qui ont fait leurs preuves et qui vous feront gagner ou épargner beaucoup, beaucoup d’argent.

1. Préparez-vous bien

La partie la mieux préparée et la mieux informée est généralement celle qui remporte une négociation. Faites bien vos devoirs et allez chercher le plus d’informations possible avant votre rencontre. Rappelez-vous toutefois que dans une bonne négociation, les deux parties doivent se sentir gagnantes.

2. Ayez des options

En négociation, vous êtes aussi fort que vos options. Si vous négociez par exemple une augmentation de salaire et que vous avez déjà en poche une offre d’embauche d’un concurrent avec un salaire plus élevé, votre pouvoir de négociation sera de beaucoup supérieur.

3. N’acceptez jamais la première offre

N’acceptez jamais la première offre, même si vous l’aimez et qu’elle correspond à ce que vous recherchez. Votre but étant toujours de faire en sorte que l’autre partie croit qu’elle a gagné. Faites toujours en sorte que l’autre partie travaille pour les concessions que vous faites.

4. Demandez toujours plus de ce que vous vous attendez à obtenir

Les deux principaux avantages de demander plus que ce que vous désirez obtenir est que cela vous donne plus de place à la négociation et que cela empêche l’impasse.

Assumez toujours que vous allez arriver dans le milieu de la négociation. Par exemple si le prix d’une maison est de 350 000 $ et que votre objectif est d’acheter cette propriété pour 325 000$, n’offrez alors pas plus que 300 000 $ au vendeur.

5. Demandez à l’autre de s’engager en premier

Vous obtiendrez ainsi peut-être plus que vous ne l’espériez. Disons que vous avez une antiquité à vendre et que vous espérez en obtenir 300 $.

- « Combien m’offrez-vous pour ce meuble antique ? »
- « 300 $ »
- « Non, je ne peut pas vous le faire à ce prix-là. Je pourrais vous le laisser à 400 $ »
- « Je vous offre 325 $ »
- « Je ne peux pas baisser plus bas que 350 $ »
- « Deal ! »

Vous avez ainsi obtenu 50 $ de plus que vous n’espériez!

6. Ayez l’air choqué de leur offre

Aussitôt que l’autre partie vous fait une offre, faites une grimace ou un bruit bizarre et démontrez-lui que vous trouvez son prix exorbitant. Le ton de votre voix est très important. Par exemple :

- « Combien pour votre motoneige ? »
- « 5 000 $ »
- « HEIN ! 5 000 DOLLARS !!! Wow, beaucoup trop cher ! »

7. Jouez à l’acheteur qui n’est pas vraiment intéressé

Vous essayez une voiture d’occasion dont le prix demandé est de 12 500 $. Après l’essai routier, vous dites à l’acheteur :

- « Merci pour votre temps, mais je ne crois pas que ce soit pour moi, mais pour être correct avec vous, quel est le meilleur prix que vous pourriez me faire pour cette voiture ? »
- « Je pourrais vous la laisser pour 12 000 $ »

Répondez alors : « 12 000 !!! Non, vous allez devoir faire beaucoup mieux que ça ! »

Si vous êtes vendeur, demandez-lui de s’engager. Dites : « Combien m’offrez-vous ? » S’il vous répond : « 11 000 $ », essayez d’obtenir 11 500 $.

Si vous êtes vendeur, laissez toujours percevoir que vous n’êtes pas dans l’obligation de vendre.

8. Gardez le silence

Après votre offre, regardez votre interlocuteur dans les yeux (très important) et conservez le silence. Soyez patient et attendez que l’autre dise un mot. Il s’agit d’une pression énorme et votre interlocuteur n’a d’autre choix que de s’engager. Le premier qui parle est généralement celui qui va faire une concession.

Je vous suggère de pratiquer ces techniques de négociation dans les marchés aux puces. Si vous êtes bon pour négocier de petits montants, vous serez également bon pour négocier de gros montants. Rappelez-vous que vous ne ferez jamais autant d’argent qu’en négociation, surtout lorsque vient le temps de négocier de gros montant comme dans le cas d’une maison par exemple. Appliquez ces techniques et observez votre valeur nette augmenter substantiellement !

P.S. Mon rêve ultime est d’inspirer plus de 1 000 000 de personnes à  tous les lundi matins. Merci de contribuer à  mon rêve en invitant vos amis à  s’inscrire gratuitement à  mon Bulletin du Succès !

Patrick Leroux CSP, entrepreneur, auteur de neuf (9) best-sellers et réputé conférencier de calibre international est un expert en motivation, performance et profitabilité. Afin de vérifier sa disponibilité pour une conférence inoubliable lors de votre prochain événement vous pouvez le rejoindre au 1-888-993-8882 ou par courriel au patrick@patrickleroux.com.

© 2013 – ResultAction inc. Tous droits réservés, reproduction strictement interdite sans autorisation de l’auteur.

Mots-clés : , , , , , , , ,