Comment parler à n’importe qui, n’importe quand


010713Vous êtes régulièrement invité à des 5 à 7 et des réceptions de toutes sortes. Vous vous retrouvez souvent à faire la conversation à des inconnus. Êtes-vous comme plusieurs personnes mal à l’aise face à de telles situations ? Comment devriez-vous entamer et continuer une conversation ? Voici à cet effet trois comportements à éviter et trois autres à adopter pour faire de vous un merveilleux causeur.

Parler à n’importe qui, n’importe quand est plus facile que vous ne le croyez. Mais d’abord, voici trois comportements que vous devez absolument éviter :

1. Alors que vous vous retrouvez à côté d’un inconnu, ne vous excusez pas ou ne trouvez pas d’excuses pour partir. Vous ne savez jamais à qui vous avez affaire. Il pourrait s’agir d’un futur client, d’un associé potentiel ou d’un(e) futur(e) conjoint(e).

2. Ne regardez pas le plancher, le plafond ou une télévision en feignant d’ignorer la personne près de vous. En agissant ainsi vous passerez pour une personne arrogante, hautaine et au-dessus de vos affaires.

3. Une fois la conversation engagée, évitez à tout prix de parler de vous-même. Vous connaissez ce genre de personne n’est-ce pas ? Toutes leurs phrases débutent par les mots JE ou MOI. Évidemment vous devez vous présenter à votre interlocuteur, mais la pire chose à faire est de commencer un monologue sur tous vos accomplissements depuis la maternelle jusqu’à ce jour. Dans toute conversation, la règle de base est d’éviter l’utilisation du mot « je » le plus possible.

Maintenant que vous savez quels comportements éviter face à un inconnu, voici la bonne conduite à adopter. Essayez ces trois idées et les gens vous adoreront :

1. Attendez un contact visuel

Il est toujours préférable d’attendre un contact visuel avant d’entamer une conversation avec un inconnu. Une fois le contact visuel établi, un simple « Bonjour ! » dit avec enthousiasme et un beau sourire sincère fera l’affaire.

2. Intéressez-vous aux autres

Posez ensuite des questions à la personne que vous venez de rencontrer. Enlevez le « focus » de sur vous-même et mettez-le sur l’autre personne. Vous pourriez lui poser des questions sur l’événement auquel vous assistez, sur l’endroit où a lieu l’événement, sur ses expériences passées au même événement, endroit ou sur les personnes présentes qu’il ou elle connaît.

Étant donné que le sujet de conversation préféré des gens est eux-mêmes, intéressez-vous ensuite sincèrement à eux. Posez-leur des questions sur leur travail, leur lieu d’origine, leurs études, leur famille, leurs amis, leur lieu de résidence, leur passion, leur passe-temps, leur sport, musique et repas préférés, leur prochain projet de voyage, etc. Écoutez-les avec attention et en les regardant dans les yeux plutôt que par-dessus leurs épaules. Il est vrai que certaines personnes sont plus fermées que d’autres, mais la plupart des gens aiment qu’on s’intéresse à eux et ceux qui sont mal à l’aise à trop parler d’eux vous poseront des questions à leur tour. N’oubliez pas qu’on écoute que les personnes qui nous écoutent d’abord.

Vous pourriez également poser des questions sur ce qu’ils pensent d’un sujet quelconque ou de ce qui se passe dans l’actualité : « Dites-moi, avez-vous entendu parler de… qu’en pensez-vous ? » La plupart des gens aiment exprimer leur opinion sur toutes sortes de sujets. On leur demande si peu souvent ce qu’ils pensent. Vous risquez d’ailleurs d’apprendre plein de choses fort intéressantes.

3. Trouvez des liens communs

La clé consiste toutefois à trouver rapidement des liens communs avec votre interlocuteur. Si vous posez de bonnes questions et écoutez bien, vous allez rapidement découvrir des champs d’intérêt et/ou des connaissances que vous avez en commun. Allez ensuite dans ce sens et parlez tous les deux de ce que vous avez en commun. La conversation à ce moment devient très facile et prend une tout autre dimension. Vous « connectez » avec votre interlocuteur et les autres personnes dans la pièce n’existent plus.

Si tant de gens sont mal à l’aise de parler à des inconnus, c’est qu’ils ont peur de n’avoir rien en commun alors qu’habituellement, après une ou deux minutes, il est très facile pour quiconque de trouver des points en commun.

Le pire qui puisse arriver est que vous posiez des questions à une autre personne pendant quelques minutes et que vous ne trouviez rien en commun avec cette personne. C’est très rare, mais cela pourrait arriver. Quel en serait le résultat ? Vous laisserez l’impression à cette personne que vous êtes un fin causeur et que vous avez l’intérêt des autres à coeur. Quelle belle réputation à avoir n’est-ce pas ?

Pour résumer, afin de parler à n’importe qui, n’importe quand, attendez un contact visuel, posez des questions, trouvez des liens communs avec votre interlocuteur et poursuivez la conversation dans cette direction. Retenez ces trois conseils et plus jamais affronter des inconnus ne sera angoissant pour vous.

P.S. Mon rêve ultime est d’inspirer plus de 1 000 000 de personnes à  tous les lundi matins. Merci de contribuer à  mon rêve en invitant vos amis à  s’inscrire gratuitement à  mon Bulletin du Succès !

Patrick Leroux CSP, entrepreneur, auteur de neuf (9) best-sellers et réputé conférencier de calibre international est un expert en motivation, performance et profitabilité. Afin de vérifier sa disponibilité pour une conférence inoubliable lors de votre prochain événement vous pouvez le rejoindre au 1-888-993-8882 ou par courriel au patrick@patrickleroux.com.

© 2013 – ResultAction inc. Tous droits réservés, reproduction strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.

Mots-clés : , , , , , , , , ,