Mettre ses priorités en priorité


181113Je connais plusieurs personnes qui utilisent des agendas papier qui aiment cocher les activités qu’elles ont accomplies durant la journée.

Quant à moi, j’inscris même dans mon agenda électronique les activités qui m’ont occupé au cours de la journée, même si je ne les avais pas planifiées. Pourquoi les inscrire maintenant puisqu’elles sont passées, me direz-vous? C’est en quelque sorte une façon d’éprouver un sentiment de satisfaction face au fait d’avoir été affairé.

Les psychologues s’entendent pour dire que de cocher des éléments sur une liste contribue à libérer de l’endorphine dans notre cerveau et nous aide à nous sentir bien. Ce n’est cependant qu’un faux sentiment de contentement. En effet, nous avons malheureusement trop tendance dans notre société à valoriser la quantité de travail et le surcroît d’activités au détriment de la qualité de travail fourni ou d’activités vécues plus intensément. Par ailleurs, en affaires, plus nous sommes intelligents, moins nous devons travailler fort, et plus nous sommes productifs.

Personnellement, mon grand-père maternel a travaillé dur toute sa vie et il est malheureusement décédé sans un sou. Ce n’est donc pas tant la quantité de travail qui compte, mais bien plus la qualité. À la fin d’une journée par exemple, la plupart des gens auront coché huit activités sur dix, et se diront: «Wow! j’ai été occupé aujourd’hui, je suis fier de moi!» Et pourtant, ces deux activités laissées en plan étaient de loin les deux plus importantes de leur liste. Pourquoi ne les ont-ils pas accomplies? C’est qu’elles n’étaient tout simplement pas urgentes. Il vaudrait mieux, au moment de planifier vos semaines, déterminer les activités qui rapportent davantage et planifier de les réaliser d’abord.

En début de journée, prenez la décision de toujours privilégier vos activités les plus importantes plutôt que de vouloir parer au plus urgent. Gardez à l’esprit que ce n’est pas parce qu’une tâche semble urgente qu’elle est nécessairement importante. D’ailleurs, pour éviter de tomber dans ce piège, vous devriez simultanément considérer non seulement l’urgence de la question, mais surtout son importance.

C’est ce je veux dire par «mettre ses priorités en priorité». Ça signifie tout simplement de bien définir ce qui est le plus important pour vous, par rapport à l’atteinte de vos objectifs, et de faire ces activités d’abord. Chose certaine, si vous n’agissez pas de cette façon, ces activités ne seront pas accomplies. Pourquoi? Parce qu’elles ne sont pas urgentes, vous pouvez toujours les remettre à plus tard.

Votre but devrait être d’éliminer ou de déléguer toute activité qui ne concourt pas directement à l’atteinte de vos objectifs. Au moment de votre planification, déterminez vos activités qui rapportent le plus et planifiez de faire ces activités en premier dans votre agenda.

Ne pas mettre de l’ordre dans ses priorités nous donne l’impression qu’il existe un écart entre ce que nous faisons et ce que nous voulons vraiment obtenir. Nous éprouvons alors le sentiment d’être extrêmement occupé sans accomplir au fond quoi que ce soit de vraiment significatif.

Voici une belle métaphore pour illustrer ce propos. Après avoir rempli de grosses pierres un grand vase transparent, un vieux professeur demanda à ses élèves s’ils pensaient que son vase était plein. Ses élèves ont tous répondu oui à l’unisson, convaincus qu’aucune autre pierre ne pouvait entrer dans le vase. Le professeur a répliqué: «C’est vraiment ce que vous pensez?» En deux temps, trois mouvements, il a sorti un sac rempli de petits cailloux qu’il a versés dans le vase. Ces petites roches se sont immiscées dans tous les interstices entre les grosses pierres jusqu’à ce que son vase soit plein. Puis, il a demandé de nouveau à ses élèves: «Et maintenant, croyez-vous que mon vase est plein?» Les élèves hésitaient désormais à répondre par l’affirmative. Heureusement pour eux, car ils auraient eu encore eu tort. Aussitôt, le vieux professeur prit sous la table un sac de sable qu’il déversa dans ce même vase. Le sable se fraya également un chemin entre les grosses pierres et les cailloux, jusqu’à ce qu’il soit plein. Il a ensuite lancé la question de circonstance: «Et à présent, croyez-vous que mon vase est finalement plein?» Et tous les élèves de crier: «Non, non, tu peux encore ajouter de l’eau!»

En effet, le professeur s’empressa de sortir un pichet d’eau sous la table et il versa l’eau dans son vase jusqu’à ce qu’il soit rempli à ras bord. Encore une fois, il posa cette même question à ses élèves à savoir si son vase était finalement plein. Son vase était enfin tout à fait saturé, plus rien n’y pouvait entrer. Il a alors soulevé cette question que je vous pose également: «Quelle leçon doit-on retenir de tout cela? Qu’est-ce que cela veut dire?»

Comme le vieux professeur l’a alors expliqué, cette analogie vise simplement à nous faire comprendre d’abord et avant tout que cet espace à l’intérieur du vase représente le temps dont nous disposons dans une semaine; les grosses pierres incarnent les activités prioritaires dans nos vies, et que les cailloux, le sable et l’eau expriment des activités de moindre importance. Le but de l’exercice était de faire comprendre à ses élèves que s’ils voulaient arriver à faire les activités qui sont prioritaires pour eux: la famille, les relations avec les amis, l’éducation, les loisirs, la santé, les vacances, la contribution, etc., ils devaient les mettre en premier dans leur vase, ou si vous préférez, dans leur vie. Sinon, que risque-t-il d’arrivée? Elles ne pourront jamais vraiment s’y intégrer.

Si on dispose les petits cailloux, le sable et l’eau en premier, que risque-t-il d’arrivée? Les grosses pierres ne pourront jamais s’y tailler une place. Mettre ses priorités en priorité veut tout simplement dire de bien établir ce qui importe le plus pour nous et de planifier de faire ces activités en premier dans notre agenda.

À ce propos, j’ai la chance d’être un des experts invités sur le thème de la performance et la gestion des priorités au programme Ma vie en main 2.0. Cliquez ICI afin de recevoir tout à fait gratuitement une série de vidéos de formation (vous n’avez qu’à entrer votre adresse de courriel).

P.S. Mon rêve ultime est d’inspirer plus de 1 000 000 de personnes à  tous les lundi matins. Merci de contribuer à  mon rêve en invitant vos amis à  s’inscrire gratuitement à  mon Bulletin du Succès !

Patrick Leroux CSP, entrepreneur, coach auteur de neuf (9) best-sellers et réputé conférencier de calibre international est un expert en motivation et performance. Afin de vérifier sa disponibilité pour qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain événement, vous pouvez le rejoindre au 1-888-993-8882 ou par courriel au patrick@patrickleroux.com (http://www.patrickleroux.com).

© 2013 – ResultAction inc. Tous droits réservés, reproduction strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.

Mots-clés : , , , , , , , , ,