Où devriez-vous regarder lorsque vous parlez en public ?


Businesswoman presentingPeut-être le faites-vous souvent ou à l’occasion. Mais une chose est certaine, si vous avez le moindrement un peu de leadership, vous devez parfois prendre la parole en public afin d’exprimer vos idées, vos opinions ou vos frustrations.

Lorsque ça se produit, savez-vous à quel endroit regarder ?

Vous est-il déjà arrivé, après avoir assisté à une présentation en public devant plus de 100 personnes, de vous dire: «J’avais l’impression que l’orateur ne s’adressait qu’à moi!» Si c’est le cas, c’est probablement que le présentateur avait maîtrisé l’art de bien regarder les gens de son auditoire directement dans les yeux.

J’aimerais d’abord écarter ce mythe qui dit qu’au moment de prendre la parole en public, il suffit de fixer un point en arrière de la salle et de toujours regarder ce point lorsqu’on s’adresse à notre auditoire. Ou encore le mythe qui dit qu’il vaut mieux regarder au-dessus de la tête des participants plutôt que de les regarder dans les yeux afin d’être moins gêné. Il n’y a rien de plus faux.

Le secret du succès consiste à regarder vos participants droits dans les yeux, individuellement, un après l’autre.

En fait, que pensez-vous des gens qui ne vous regardent pas dans les yeux? La plupart du temps on s’entend pour dire qu’ils sont peut-être gênés, hypocrites, fuyants, ou qu’ils ont quelque chose à cacher. Vous ne voulez certes pas que les membres de votre auditoire pensent cela de vous. Si vous voulez être perçu comme une personne sincère, regardez les gens dans les yeux.

Parlez tout naturellement et balayez la salle du regard, de gauche à droite. Faites de légères pauses de 5 à 7 secondes par personne. Chaque participant doit avoir l’impression que vous vous adressez à lui exclusivement. Regardez un participant jusqu’à ce que vous ayez terminé votre phrase ou votre idée et regardez brièvement ensuite un autre participant, et ainsi de suite.

En d’autres mots, ne parlez pas globalement à l’auditoire, mais adressez-vous à chaque participant un à la fois. N’oubliez pas de regarder aussi les gens situés à votre droite. Pour une raison qui m’est tout à fait inconnue, les gens qui prennent la parole en public ont tendance à regarder plus naturellement les gens à leur gauche et à ignorer souvent ou presque les gens qui sont assis à leur droite.

De façon générale, j’aime particulièrement porter mon regard sur les gens qui m’estiment, et qui, de toute évidence, semblent apprécier mes propos. Habituellement, leur langage non verbal me révèle leur intérêt. Ils ont les yeux grands ouverts, leur posture est inclinée vers l’avant, ils hochent fréquemment la tête de haut en bas en signe d’approbation, et ils prennent généralement beaucoup de notes.

Prenez soin toutefois de ne pas seulement regarder ces mêmes personnes, aussi sympathiques soient-elles. Tous les membres de votre auditoire sans exception doivent sentir que vous vous adressez à chacun d’eux.

Aussi, très important, évitez de regarder les gens qui vous intimident ou qui ne semblent pas vous apprécier, surtout au début de votre présentation. Ces personnes sont faciles à reconnaître. Elles sont généralement assises dans le fond de leur siège, elles ont le plus souvent les jambes et les bras croisés, ne sourient pas et ne prennent aucune note.

Après quelques minutes, lorsque vous aurez acquis plus d’assurance et gagné de la crédibilité par vos propos, vous pourrez alors les regarder également afin qu’elles se sentent partie intégrante de la présentation. Ne vous en faites pas toutefois, vous ne pourrez JAMAIS réussir à plaire à tout le monde lors d’une présentation. Pourquoi? Je ne sais pas. Il existe des gens qui sont fondamentalement négatifs et il n’y a rien à faire avec eux. C’est la vie !

Regardez toujours davantage votre auditoire plutôt que de consulter vos notes ou lire vos acétates électroniques. C’est l’erreur la plus courante des orateurs novices. Vous n’êtes pas là pour leur lire un texte, les gens de votre auditoire savent probablement très bien lire et ils auraient bien pu le faire eux-mêmes; vous êtes là pour leur faire une présentation qui saura les inspirer, les motiver, les influencer et les persuader d’agir sur vos idées.

Si vous avez tendance à trop lire vos notes, c’est probablement que vous en avez écrit trop sur vos fiches ou que vous n’êtes pas assez bien préparé. N’écrivez que vos mots clés, jamais des phrases complètes.

Rappelez-vous en terminant de toujours choisir un sujet qui vous passionne et pour lequel vous êtes un expert. En plus de ne pas nécessiter beaucoup de notes, ce facteur fera en sorte que les gens de votre auditoire seront captivés par vos histoires et votre langage non verbal et qu’ils remarqueront des étincelles dans vos yeux.

Où devriez-vous donc regarder lorsque vous parlez en public ? Droit dans les yeux de votre auditoire !

Aimeriez-vous avoir plus d’impact lors de vos présentations ? Ne manquez pas mon séminaire « Communiquer en public : un défi passionnant » qui sera présenté à Montréal le 20 novembre et à Québec le 28 novembre prochain. Vous apprendrez comment influencer et convaincre les gens et à développer des présentations dynamiques et bien structurées qui inciteront vos auditeurs à agir sur vos idées !

P.S. Mon rêve ultime est d’inspirer plus de 1 000 000 de personnes à  tous les lundi matins. Merci de contribuer à  mon rêve en invitant vos amis à  s’inscrire gratuitement à  mon Bulletin du Succès !

Patrick Leroux CSP, entrepreneur, coach auteur de neuf (9) best-sellers et réputé conférencier de calibre international est un expert en motivation et performance. Afin de vérifier sa disponibilité pour qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain événement, vous pouvez le rejoindre au 1-888-993-8882 ou par courriel au patrick@patrickleroux.com.

© 2013 – ResultAction inc. Tous droits réservés, reproduction strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.

Mots-clés : , , , , , , , , , ,