PATRICK LEROUX CSP HOF

Coaching Conférences Boutique Blogue Contact Je réserve un appel

Aimez-moi ou détestez-moi, il n’y a pas d’argent dans le milieu!

coaching marketing Dec 21, 2020

J’ai déjà entendu un coach dire : « Aimez-moi ou détestez-moi, il n’y a pas d’argent dans le milieu! »

En gros, ça veut dire que nous devons être blanc ou noir dans nos opinions et cessez d’être gris et d’essayer de plaire à tout le monde. 

J’avoue avoir résisté longtemps avant d’essayer cette stratégie qui consiste essentiellement à partager des opinions fortes qui risquent de déplaire à certains de vos fans.

La semaine dernière j’ai donc décidé d’y aller à fond et d’essayer cette stratégie.

Je me suis dit : « Tu n’as pas grand-chose à perdre, tu te forces pour publier du bon contenu qui ajoute de la valeur dans la vie de ton avatar, mais les gens n’engagent (like, comment, share) que très peu avec ton contenu. »

Je suis également en ce moment une formation dans laquelle mes deux coachs ne cessent de me rappeler l’importance de créer de l’engagement sur les médias sociaux.

J’ai donc publié 5 publications sur ma page professionnelle Facebook (Patrick Leroux CSP HoF) et dans mon groupe privé (ENTREPRENEUR EN LIGNE) dans lesquelles j’exprimais mon opinion sur des sujets qui allaient à l’encontre de mes valeurs.

Évidemment, j’ai choisi des sujets qui étaient en lien avec mon expertise (vente en ligne) et j’essayais de partager une leçon.

Je savais très bien que j’ouvrais la porte à la critique… et c’est effectivement ce qui est arrivé!

Voici les 5 sujets évoqués (je n’ai mentionné aucun nom). Il s’agit évidemment de comportements qui vont à l’encontre de mes valeurs et ma façon de faire de la business :

Publication #1 : Je demandais aux gens ce qu’ils pensaient des « trolls » qui se permettaient de critiquer ouvertement les gens sur leurs pages professionnelles ou dans leurs groupes privés.

Mon point était que tu as le droit de ne pas être d’accord, mais comme entrepreneur, si tu commences à critiquer les gens dans leurs propres communautés, devant leurs fans, ça ne t’aidera pas avec ton entreprise. Si tu n’es pas d’accord, garde toi une petite gêne ou quitte la page ou le groupe. Vouloir se remonter en rabaissant les autres n’est pas une bonne stratégie.

Publication #2 et #3 : Je demandais aux gens ce qu’ils pensaient des personnes qui leur font des demandes d’amitié sur leur profil Facebook personnel pour ensuite leur envoyer immédiatement des messages en privé du genre : « Coucou merci d’avoir accepté ma demande d’amitié et de faire maintenant partie de mon réseau? Qu’est-ce que tu fais dans la vie concrètement? » Et qui après essaye de te vendre quelque chose. Ou encore plus direct : « Salut! J’espère que tu vas bien :) Je travaille sur un projet qui apprend aux gens à faire un 2e revenu en ligne! Es-tu intéressé à en apprendre plus ? » 

Mon point était que cette approche est trop directe et intrusive et qu’elle n’était pas du tout personnalisée (c’est écrit sur mon profil ce que je fais dans la vie!) Ça sonne fake!. Je suggérais d’avoir une approche plus « pull marketing » que push marketing sur les réseaux sociaux. C’est-à-dire offrir de la valeur gratuitement et laisser les gens venir à nous. 

Publication #4 : Je demandais aux gens ce qu’ils pensaient de coachs/experts qui faisaient la promotion de leurs produits/services/marques en se photographiant devant des voitures sports à 350k ou devant des jets privés! Je ne parle ici de photos dans stories (behind the scene) ou leurs pages personnelles.

Mon point était que cette approche nuit à l’image de toute l’industrie des coachs/experts et qu’en agissant ainsi, ces coachs/experts laissent croire que la réussite ne se résume qu’à l’accumulation de biens matériels de luxe. 

Publication #5 : Je demandais aux gens ce qu’ils pensaient des web entrepreneurs qui envoient 15 à 20 courriels en deux semaines lors d'un lancement pour te dire que tu as jusqu'à minuit dimanche pour t'inscrire sinon il sera trop tard... et que quelques jours après la fin des inscriptions, ils t'envoient un autre courriel pour te dire: "Suite aux e-mails de retardataires que j’ai reçus... J’ai décidé d’une réouverture exceptionnelle pour 48 heures. Tu peux rejoindre ma formation..."

Mon point était que je trouve ce comportement non éthique. Ces web entrepreneurs ne pensent qu'à faire plus d'argent à court terme et ce comportement n'est pas bon du tout pour toute l'industrie.

D’ailleurs, si vous avez une opinion sur ces sujets/comportements, n’hésitez pas à commenter sur ma page pro ou dans mon groupe privé sous les publications.

Alors, voici le résultat de mon expérience Facebook :

  • Environ 95% des gens étaient en accord avec mes propos et mes valeurs.
  • Environ 5% ont déformé mes propos, les ont mal interprétés et m’ont traité de tous les noms!

* J’avoue qu’il faut avoir la couenne dure pour recevoir toutes ces critiques. Ceux qui l’ont fait dans le respect, je leur répondais. Ceux qui manquaient de respect et avaient un ton ou des mots injurieux, je les bloquais tout simplement.

  • Sur ma page professionnelle Patrick Leroux CSP HoF (285 000 fans et 287 000 abonnés), alors que j’ai une portée organique d’en moyenne 1200 personnes (oui, oui seulement 0,5%), mes 4 publications ont obtenu une portée moyenne d’environ 10 000 personnes soit 8 fois plus.

 

  • Sur ma page professionnelle Patrick Leroux CSP HoF (285 000 fans et 287 000 abonnés), alors que j’ai un taux d’engagement moyen d’environ 1%, mes 4 publications ont obtenu taux d’engagement moyen d’environ 8% soit 8 fois plus.

 

* Fans vs abonnés : J’ai donc environ 2000 personnes qui sont abonnées à ma page, mais qu’ils ne veulent pas que leurs amis sachent qu’ils aiment ma page (il peut s’agir de compétiteurs ou autres)!

 

  • Sur mon groupe privé ENTREPRENEUR EN LIGNE (5 150 membres), alors que j’ai une couverture moyenne de 400 personnes, mes 4 publications ont obtenu une couverture moyenne de 2 100 personnes soit 5 fois plus.

 

  • Sur mon groupe privé ENTREPRENEUR EN LIGNE (5 150 membres), alors que j’ai en moyenne 15 interactions par publication, mes 4 publications ont obtenu en moyenne 250 interactions soit 17 fois plus.

En conclusion le coach qui a dit : « Aimez-moi ou détestez-moi, il n’y a pas d’argent dans le milieu! » avait probablement raison!

  1. Osez émettre votre opinion et partager vos valeurs, même sur des sujets qui risquent de ne pas plaire à tous vos fans. Oui vous allez perdre des fans, mais ceux qui vont rester (95%), auront l’impression de connecter avec vous plus que jamais et ils vous seront vos plus fidèles ambassadeurs.

  2. À la fin de chacune de vos publications, demandez toujours aux gens ce qu’ils en pensent, particulièrement sur Facebook, les gens adorent partager leurs opinions. Vos publications auront une portée 5 à 8 fois supérieure étant donné le taux d’engagement qui lui sera de 8 à 17 fois plus élevé. Le taux d’engagement étant le critère #1 pour avoir du succès sur les médias sociaux.

Formation 100% gratuite accessible immédiatement

LES 7 ÉTAPES POUR DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE EN LIGNE

Oui! Je veux appendre les 7 étapes pour développer mon entreprise en ligne
Close

50% de complété

Entrez votre prénom et courriel pour joindre notre communauté de leaders et recevoir en prime le guide PDF "12 idées puissantes pour vous automotiver et augmenter votre performance sans l'aide de boisson énergétique".